Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 Jan

Lettre à ma soeur

Publié par CHRS "le Grand Saint Jean"  - Catégories :  #alcool femme lettre, #soeur vie mort

Lettre à ma soeur

Ce soir là et comme à l’accoutumé, nous avons bu, comme à chaque fois où nous nous retrouvions…

Ce soir là, nous avons bu…une fois de trop peut-être…

Et puis, silencieusement, elle s’en est allée, paisiblement je pense, j’espère…

Je l’ai découverte inanimée, deux heures plus tard, trop tard…

L’Alcool l’a emportée, m’a arrachée sournoisement et brutalement mon autre moi, ma jumelle.

Cet Alcool si présent jusqu’alors, je ne le détestais pas vraiment, il faisait partie de moi depuis mon adolescence, il m’accompagnait chaque jour dans mon quotidien, faisant des ravages certes, mais cet alcool je ne le détestais pas vraiment…il était ma bouée de sauvetage…

Ce Lundi 25 Mars, je l’ai haï, je me suis haïe. Je l’ai laissé accomplir son dernier acte…provoquer la MORT, mettre un point final à son œuvre.

Il a tué une partie de moi, m’a divisé en deux, mon cœur s’est brisé et j’ai cru mourir de chagrin.

J’étais seule à présent face à lui et devais faire un choix…VIVRE ou MOURIR.

Dans un premier temps, la rejoindre me paraissait évident…alors je me suis mise en danger, j’ai mis en péril ma vie ainsi que celle de mon bébé. Plus rien n’avait de sens, de gout…

Et puis après une lente descente aux enfers, cette autodestruction, j’ai finalement accepté les mains qui m’étaient tendues depuis le départ.

J’ai commencé de vivre sans lui, puis sans Elle.

Finalement, vivre sans cet Alcool fut plus simple que de vivre sans Elle, ma sœur chérie.

Avec beaucoup d’aide et de travail sur moi-même, j’ai banni cet Alcool de ma vie depuis 8 mois maintenant.

Mon chagrin s’est atténué laissant place à une certaine forme de joie de vivre, car j’ai décidé d’accepter les évènements.

Il m’arrive souvent de pleurer mais j’ai pris conscience que de vivre pleinement ses émotions était beaucoup plus sain, au lieu de vouloir, anesthésier sa souffrance dans l’Alcool.

Par contre, je reste très vigilante car je sais par expérience qu’il n’est jamais trop loin…

Alors je me protège et je continue mon cheminement vers une vie saine et sereine, pour Elle, pour Moi !!

Commenter cet article

À propos

Un chrs spécialisé en addictions (alcoolo-dependance) qui accueille des femmes et leurs enfants de moins de 6 ans